Le Colosse de Rhodes

 

Cette statue de bronze représentant Hélios, dieu grec du Soleil, fut édifiée par le sculpteur Charès de Lindos pour commémorer la levée du siège de la ville qui a eu lieu en 305 avant J.C. et la victoire des Rhodiens contre le chef macédonien Démétrios Poliorcète.

Le colosse de Rhodes se trouvait dans le port de Rhodes en Grèce, probablement à l'extrémité de l'actuel môle Saint-Nicolas où l'on a retrouvé des blocs de marbre qui auraient pu être utilisés pour le socle de la statue. Le colosse de Rhodes a été érigé entre 303 et 291 av. J.-C. et c'est au prix de douze ans de travail qu'il fut entièrement fini.

Faite de bronze et élevée sur une base en marbre, la statue mesurait de la tête aux pieds 32 m, soit 14 m de moins que la statue de la liberté de New York ce qui lui permettait d'être visible par les navires approchant du port. De son bras levé, le dieu tenait un flambeau tandis que son autre bras s'appuyait sur une lance.

Elle fut partiellement détruite en 225 av. J.-C. à la suite d'un tremblement de terre. Puis, en 653 apr. J.-C., l'ensemble des matériaux (plus de 13 t de bronze et près de 7 t de fer, selon Philon) est saisi par une expédition arabe pour être vendue à un marchand juif d'Ephèse. La statue chevaucha l'entrée du port pendant seulement soixante-cinq années.

Pourquoi est ce une merveille antique ?

On peut dire que le colosse de Rhodes se classe parmi les sept merveilles du monde car son immensité est exemplaire. De plus, il faut bien se rendre compte que cette œuvre grecque est le résultat d'une très grande prouesse technique qui se caractérise, entre autre, par l'utilisation de moules en terre cuite nécessaire au coulage du colosse. Nous pouvons comprendre que la préparation à la construction devait être délicate. D'ailleurs, il parait même que Charès de Lindos se suicida lorsqu'il découvrit une erreur dans ses calculs; erreur que dut corriger l'un de ses assistants.

Quelques illustrations :

Le colosse de Rhodes - Les sept merveilles du monde antique Les 7 merveilles du monde antique Les sept merveilles
Pour téléphonner en Grece il faut faire pécéder le n° de l'indicatif de sortie : indicatif Grece

La Pyramide de Khéops - Les Jardins Suspendus de Babylone - La Statue de Zeus - Le Temple d'Artémis - Le Mausolé d'Halicarnasse - Le Colosse de Rhodes - Le Phare d'Alexandrie

Retour : Les sept merveilles du monde antique